J - 4 : le parcours du Trail de Bourbon

Cilaos. Je pense me lever à 3 heures pour me rendre au pointage à partir de 4 heures. Le départ va être donné à partir du stade et tout de suite nous allons courir sur le bitume quelques centaines de mètres avant "d'attaquer" le plateau des Chênes et la Roche Merveilleuse. La montée n'est pas trop difficile (+ 250m de dénivelé) mais il va falloir gérer au niveau cardiaque et ne pas s'emballer dés le départ... surtout ne pas partir trop vite. De la Roche Merveilleuse nous allons descendre par la route, attention aux articulations, afin de rejoindre le début du Piton des Neiges. La montée est raide et longue (+ 2484m) avec en prime le brouillard ou la pluie et la descente très technique (que je n'ai pu repérée) permettra de rejoindre le stade de Hell Bourg.
Changement de cirque à partir de Hell Bourg où nous allons parcourir 5 kms de route avant d'attaquer Grand Sable en direction du col de Fourche. De là nous alternerons montées et descentes en traversant plusieurs fois les rivières (huit je crois) dans un paysage magnifique. Arrivés au Sentier Scout nous plongerons sur Aurère avec des échelles et une longue descente sur des pinnes de pins (bien bloquer le bassin pour éviter la chute et les entorses). Aurère, la moitié de l'ultratrail, et c'est la descente sur la Porte et la rivière des Galets jusqu'à Deux Bras. C'est à Deux Bras que la Diagonale des Fous et le Trail de Bourbon se rejoindront pour terminer ensemble cette extraordinaire aventure. Après avoir traversé la rivière à Deux Bras sans tomber avec le sac à dos (n'est-ce pas Michèle) le mur de Dos d'Ane nous attend (+ 635m de dénivelé sur 4 kms) à chacun son rythme, et sa peine. Ensuite nous entamerons la descente sur la Possession ou je rejoindrai mon épouse au stade après 72 kms d'efforts. Une halte supplémentaire sera profitable avec massages et nous pourrons continuer sur le chemin des Anglais, un sentier pavé comme ceux de la course de vélo Paris/Roubaix, où le mieux est de courir en imaginant une ligne au centre. Cette étape sera surement la plus pénible pour les articulations, et il faudra tenir au moral. A la fin du chemin des Anglais nous traverserons St Bernard avec 4 kilomètres de route interminable. La dernière montée sera celle vers la Fenêtre avant d'attaquer la ligne de crête du Colorado (repérable à sa boule blanche). Enfin nous descendrons le dernier sentier ou l'on entend les bruits de la ville avec cette impression de ne jamais arriver. Il restera un ultime effort après le passage du pont pour enfin arriver au Stade de la Redoute. Sublime accueil des Réunionnais pour le franchissement de la ligne et seulement à ce moment là nous pourrons dire "Nous avons survécu" (devise de l'association Grand Raid).
Bon courage à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire